:
:
:

Faits Réels

Un problème croissant


La perte involontaire d'urine est extrêmement courante. Cependant, il s'agit d'un symptôme qui définit un problème de santé publique avec un impact social et économique considérable. (1) Même la plus petite fuite a des répercussions sur la qualité de vie,ce qui affecte aux niveaux physique sociale, sexuelle et psychologique, affectant aussi au niveau émotionnel.  
600.000 portugais souffrent d'incontinence urinaire, selon l'Association portugaise d'urologie. Avec une population plutôt vieillissante, la tendance va continuer à croître fortement.

L'incontinence urinaire affecte 20% de la population de plus de 40 ans. Cela signifie que 1 à 5 Portugais, au-dessus de 40 ans souffrent d'incontinence urinaire. (2)

Les femmes sont les plus affectées par les pertes d'urine. Actuellement, 33% des femmes et 16% des hommes âgés de plus de 40 ans présentent des symptômes d'incontinence urinaire (1). Une pathologie sous-diagnostiquée, seulement 4-6% des personnes cherchent une aide médicale (2).

undefined
La perte d'urine n'est pas un problème qui ne touche que vous. Adressez-vous à votre médecin ou pharmacien et connaissez les meilleures solutions. Sentez-vous comme avant.

(1) Association Portugaise d'Urologie.
(2)  Étude épidémiologique sur la prévalence et le traitement de l'incontinence urinaire au Portugal, organisé par la Faculté de médecine de l'Université de Porto. Mars 2008.